Train et tram sur film et vidéo

A côté des voies depuis 1983....

En 1983, j'ai enregistré mes premières images cinématographique. Il s'agissait du premier tramway que j'ai jamais vu circuler sur la ligne d'Utrecht à Nieuwegein, sur une journée plutôt sombre, sur le pont franchissant le canal Amsterdam-Rhin. Depuis quelque temps, j'avais été très occupé avec la photographie, mais je voulais vraiment faire des films aussi. C'était un passe-temps qui a exigé beaucoup de temps, mais qui a aussi retourné le plaisir sans frontières - et qui le fait jusqu'aujourd'hui.

A cette époque, la vidéo n'était pas aussi bien développé que les images pourraient être apportées à la qualité souhaitée. Film ciné était en effet très cher, mais le résultat est une image beaucoup plus détaillée et plus claire. Cue qui on jugé que le ton est nécessaire, ont été contraint à trimballer un magnétophone, et ont dû se familiariser avec l'équipement de synchronisation, ou acheter des films sonores et utiliser une microphone attachée à la caméra. En raison de la portabilité, j'ai opté pour ce dernier.

Pour le tram Utrecht j'ai toujours gardé une certaine tendresse. Evénements importants, mais aussi les choses ordinaires de la vie quotidienne - j'ai toujours essayé d'être là avec l'appareil ciné. Le résultat, c'est que j'ai pu couvrir avec ma première DVD l'histoire assez complète de la création du tramway.

Ce n'était pas tout au sujet d'Utrecht. Dans une periode de plusieurs années, beaucoup de métrage de la Suisse a été ajouté (mon pays de chemin de fer numéro 1!) qui est maintenant en totalité presque historique (ancien matériel roulant sur Aigle-Les Diablerets et Nyon St-Cergue pour n'en citer que quelques-uns - les connaisseurs sauront l'âge propre). Aux Pays-Bas, j'ai filmé quelques lignes musée, mais aussi la ligne Almelo-Mariënberg avec Diesels «Anges Bleus» (en jaune!). L'île de Man est également bien représentée, et des compagnies en Autriche et à l'Italie sont dans le catalogue aussi. Un autre quartier populaire était le domaine de tramway SNCV dans la province de Hainaut, en Belgique. Le deuxième DVD nouvellement publié est consacrée à ce réseau.

Au milieu des années 90, j'ai arrêté de filmer. Films sonores n'étaient plus disponibles, et peu importe avec quelle force les fabricants d'équipage vidéo ont crié que le qualité était mieux que le film - tout simplement ce n'était pas vrai. Jusqu'à l'avènement de la caméra vidéo HD moderne, le vidéo ne pouvait pas rivaliser avec Super-8.

Ce n'est qu'en 2008 que j'ai commencé à nouveau. Et même si le rythme n'est pas aussi élevé que précédemment, je suis de retour! Encore une fois, le tram d'Utrecht était la cause immédiate. Les vieux tramways ont été profondement restaurés, il y a eu une extension, et en plus: tramways d'occasion Düwag/Lohner ont été transportées de Vienne comme capacité supplémentaire aux heures de pointe. Je ne pouvais plus rester spectateur!

Depuis là, j'ai été actif au tramway de Tenerife, la Ferrovia del Renon (Rittnerbahn) en Italie, et le tramway d'Edimbourg (qui est assez près de ma maison ces jours-ci). C'est vraiment bien d'être de retour!

Encore mieux, c'est que la technologie d'aujourd'hui me permet, presque entièrement avec des logiciels libres, d'améliorer considérablement les images anciennes, et de les rendre approprié pour publication sur DVD. Les premiers DVD, tel que mentionné au sujet des tramways d'Utrecht (bien sûr) et de la SNCV, sont maintenant disponibles. Il y aura certainement plus à suivre, parce que tous mes films cinématographiques (représentant ensemble une dizaine d'heures) ont été numérisés, et sont donc prêts pour l'avenir. Mais cela n'arrivera pas rapidement, car il y a tellement de travail qu'il me faut environ une année-homme pour faire un DVD. Très agréable à faire - mais cela prendra du temps...


   Nederlands  English  Deutsch  français

Le patrimoine de la SNCV

La montée du TEC

Les dernières années de la SNCV

Plus de 25 ans à Nieuwegein par tram